Faire financer sa formation

Vous souhaitez suivre une formation mais ne savez pas comment la financer ? Quelle que soit votre situation, un dispositif de financement existe pour prendre en charge votre projet de formation et booster votre carrière professionnelle.

De nombreux financements existent pour se faire financer sa formation professionnelle. Selon votre situation, vous pouvez être éligible à un ou plusieurs dispositifs de financement. Cependant, la question du financement de votre formation peut vite s’avérer être un parcours du combattant devant la multitude et la complexité des dispositifs qui existent. Vous trouverez sur cette page un quizz pour connaitre les financements auxquels vous pouvez être éligible. Si vous souhaitez de plus amples informations ou simplement vous faire accompagner dans le montage de votre dossier de financement, contactez nos conseillers pédagogiques.

Comment faire financer sa formation professionnelle ?

Je contacte un conseiller

De quelles aides au financement de votre formation pouvez-vous bénéficier ?

Résultat

Résultats

Obtenez vos résultats en remplissant ce formulaire et découvrez les financements auxquels vous êtes éligibles pour faire financer votre formation.

Conformément à notre politique de confidentialité, nous nous engageons à respecter vos données personnelles.

Vos financements

Vous êtes éligible à un/plusieurs dispositifs de financement ! Les résultats donnés sont à titre indicatif. Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé, contactez nos conseillers !

Pour tous les actifs !

Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF est crédité en euros et non plus en heures. Le compte personnel de formation est mobilisable pour suivre une formation, dès lors que cette dernière est éligible. Le compte personnel de formation est ouvert à toute personne en emploi ou en recherche d’emploi jusqu’à leur décès.

En savoir plus >

Si vous êtes salarié d'entreprise :

Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF est crédité en euros et non plus en heures. Le compte personnel de formation est mobilisable pour suivre une formation, dès lors que cette dernière est éligible.

En savoir plus >
Le projet de transition professionnelle est un nouveau dispositif permettant à tout salarié de mobiliser son compte personnel de formation (CPF) afin de financer une reconversion professionnelle. Le CPF de transition professionnelle (CPF-TP) remplace le Congé Individuel de Formation (CIF) à compter du 1er janvier 2019.

En savoir plus >
Parmi les changements adoptés par la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel (2018), on recense la fin du plan de formation et la naissance de son successeur : le plan de développement des compétences – depuis le 1er janvier 2019.

En savoir plus >
La loi Avenir professionnelle crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités des formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A).

En savoir plus >

Vous êtes demandeur d'emploi ?

L’Aide Individuelle à la Formation sert à financer les actions de formation qui ont pour objectif un retour rapide et durable à l’emploi. Ce dispositif de financement de la formation est accessible uniquement si les autres aides en matière de formation allouées par Pôle Emploi ne peuvent pas être mobilisées.

En savoir plus >
L'Aide Individuelle Régionale vers l’Emploi ou AIRE facilite l’accès ou le retour à l’emploi en Ile-de-France. La Région a investi des sommes importantes pour permettre aux Franciliens demandeurs d’emploi de se qualifier pour des métiers rares ou des secteurs à tension. Nouveauté : depuis le 8 janvier 2019, la liste des formations certifiantes éligibles a évolué.

En savoir plus >
L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) permet au demandeur d’emploi de se former pour répondre à une offre d’emploi. Cette aide financière vise à combler les écarts de compétences que le demandeur d’emploi détient et celles requises par le poste.

En savoir plus >
L’AFC ou Action de formation conventionnée vise à faciliter le retour rapide à l’emploi en comblant un écart entre les compétences détenues par un demandeur d’emploi et les exigences du marché du travail.

En savoir plus >
La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) permet à un demandeur d’emploi de suivre une formation qui requiert certaines compétences relatives à une offre d’emploi référencée sur Pôle Emploi et nécessaires à sa future embauche.

En savoir plus >
La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective ou POEC est à destination des demandeurs d’emploi et a pour objectif de favoriser leur réinsertion professionnelle par la formation.

En savoir plus >
Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF est crédité en euros et non plus en heures. Le compte personnel de formation est mobilisable pour suivre une formation, dès lors que cette dernière est éligible.

En savoir plus >

Vous êtes actif de la fonction publique ?

Au même titre que les salariés du secteur privé, les salariés du secteur public ont des droits en matière de formation professionnelle.

En savoir plus >
Depuis le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, le CPF est crédité en euros et non plus en heures. Le compte personnel de formation est mobilisable pour suivre une formation, dès lors que cette dernière est éligible.

En savoir plus >

Vous êtes militaire ou conjoint de militaire ?

A partir de 4 ans d’ancienneté, un militaire est éligible au congé de reconversion. Pendant ce congé, il pourra suivre une formation professionnelle et être accompagné vers l’emploi de son souhait. Le service ministériel de transition professionnelle prévoit un accompagnement individuel et personnalisé ayant pour objectif l’accompagnement vers l’emploi du personnel.

En savoir plus >

Vous souhaitez vous former en alternance ?

Le contrat de professionnalisation est conclu entre l’employeur et le salarié et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle.

En savoir plus >
Le contrat d’apprentissage est conclu entre l’employeur et l’apprenti et permet à ce dernier de suivre une formation alliant théorie et pratique en vue de l’obtention d’un diplôme d’Etat (CAP, BAC, BTS, Licence, Master…) ou d’un titre à finalité professionnelle inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

En savoir plus >
La loi Avenir professionnel crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A).

En savoir plus >

Vous souhaitez former vos salariés ?

La loi Avenir professionnel crée un nouveau dispositif afin de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés : la reconversion ou la promotion par alternance (Pro-A).

En savoir plus >
A compter du 1er janvier 2019, le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

En savoir plus >

En cas de licenciement :

Le Plan de Départ Volontaire peut permettre à une entreprise confrontée à un contexte économique défavorable de réduire sa masse salariale sans recourir à une procédure de licenciement économique. Le plan de départ volontaire peut présenter des avantages séduisants aussi bien pour l'employeur que pour les salariés souhaitant changer d'entreprise.

En savoir plus >
Lors de licenciements économiques importants, les employeurs ont l’obligation de mettre en place un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE). Les entreprises concernées sont les entreprises de 50 salariés ou plus qui envisagent le licenciement économique collectif à un minima de 10 salariés sur une période de 30 jours.

En savoir plus >
Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés dans le cadre d’un licenciement économique. Il vise à faciliter la réinsertion professionnelle des salariés concernés par cette procédure. Le CSP ne peut être imposé par l’employeur.

En savoir plus >