Besoin de changement pour éviter de péter un câble : un nouveau métier à la rentrée.

En cette période de l’année, vous commencez à regarder ce que vous allez pouvoir faire pour le (seul) pont de mai, le pont de juillet et le long week-end du 15 août. Petit tour d’horizon sur Booking, Airbnb, Opodo, Ouigo, Village vacances et autre. Les vacances d’été sont chères, mais changer d’air cela fait du bien, surtout avant de se lancer dans des projets de vie.

En parallèle de vos recherches pour les vacances estivales, profitez-en pour faire un point sur les potentiels changements qui vous attendent à la rentrée 2022.

Votre objectif : changer de vie à la rentrée 2022. Mais comment s’y prendre ?

  1. Se renseigner sur le ou les métiers pour lesquels vous souhaitez vous reconvertir
  2. Contacter un conseiller pédagogique qui vous aidera à formuler un vrai projet professionnel en adéquation avec votre niveau de compétences actuel ou encore vos qualités personnelles utiles pour ce changement de métier
  3. Préparer avec un expert votre demande de financement afin que la reconversion professionnelle ne vous coute pas un seul centimes.
  4. S’inscrire auprès de notre organisme agréé afin de bénéficier des aides de maintient du salaire actuel pendant toute la durée de la formation, si vous travaillez en ce moment.

Le plus important pour changer de métier à la rentrée 2022 : il faut s’y prendre maintenant ! En effet, le plus tôt possible sera le mieux pour faire valider son dossier auprès des organismes de financement et s’assurer :

  • d’être payé pendant sa reconversion professionnelle à la rentrée 2022
  • d’avoir la formation de reconversion de la rentrée 2022, totalement financée

Vous n’êtes pas le seul à vouloir changer de métier à la rentrée, alors ne tardez pas.

Près de 7 millions de personnes entament une reconversion professionnelle chaque année, soit plus d’un quart des Français en activité. La reconversion semble donc être au cœur des préoccupations professionnelles de chacun, surtout à l’approche de la rentrée. Ce désir émerge généralement lorsque vous prenez de la distance avec votre quotidien.

Ce n’est pas au retour de vacances qu’il faut s’inquiéter de sa formation professionnelle de la rentrée, c’est avant de partir en vacances.

Se construire un meilleur projet professionnel, bloquer sa place dans les meilleurs formations agrées, laisser le temps aux organismes de valider puis financer l’intégralité du dossier : toutes ces raisons sont bonnes pour s’y mettre dès maintenant.

Et puis, la cerise sur le gâteau : partir en vacances cet été l’esprit libre et heureux de savoir qu’à la rentrée 2022, non seulement on a un projet professionnel à mener à bien, mais qu’en plus il ne nous coutera rien. Et encore plus de budget « plaisir » pour les vacances.

Kristel, de l’équipe Nextformation

Pas question de vous laisser déprimer derrière votre ordinateur ! La rentrée 2022 sera le signe d’un nouveau cycle, idéal pour donner une nouvelle tournure à votre carrière, retrouver plaisir à travailler, mieux équilibrer vie professionnelle et vie privée.

A lire aussi : Comment choisir un métier moins stressant pour sa reconversion ?

Comment changer de métier ?

Pour changer de métier à la rentrée 2022, vous devez effectuer quelques démarches. Réflexion personnelle, bilan de compétences, études du marché de l’emploi : des étapes qui vous donneront de premières clés avant de chercher la formation qui vous correspond.

Faîtes un bilan de compétences

Pour changer de métier, vous devez tout d’abord réaliser un bilan de compétences qui vous permettra de faire le point sur vos objectifs de carrière, vos atouts, vos compétences et vos aspirations. Vous pouvez faire ce bilan tout en étant salarié et sans que votre employeur n’en soit forcément au courant.

Découvrez notre article : Reconversion Professionnelle, ou s’adresser ?

Ce n’est pas une obligation si vous êtes sûr de votre orientation professionnelle. Cependant un bilan de compétences peut être un excellent moyen de découvrir vos compétences pour d’autres métiers, mais aussi de savoir si vous êtes fait pour le job qui vous fait rêver. Le plus simple est de se renseigner auprès d’un Fongecif (Fonds paritaire interprofessionnel de gestion du congé individuel de formation), désormais appelé TransitionPro . Celui-ci pourra vous aider à financer votre bilan de compétences qui se déroulera en plusieurs étapes :

  • Entretien préliminaire : le conseiller vous expliquera les objectifs de votre bilan de compétences ;
  • Phase d’investigation : vous ferez le point avec votre conseiller sur vos connaissances, vos compétences et vos aspirations professionnelles ;
  • Synthèse : votre conseiller vous restituera les conclusions de votre bilan de compétences dans un rapport. Vous seront alors proposées plusieurs pistes pour trouver votre nouveau métier.

Consultez notre article : Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

Étudiez les différents secteurs d’activité

Avant de vous lancer à la recherche d’une formation professionnelle , il est également très important que vous fassiez une petite étude du marché de l’emploi. Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Quels sont les secteurs qui recrutent ?
  • Quels sont les métiers d’avenirs ?

Si vous choisissez de changer de métier , il est important que vous ne choisissiez pas une profession qui ne recrute pas ou qui est sur le point de disparaître. Faites donc un état des lieux des métiers qui recrutent, des secteurs qui marchent bien et des entreprises qui recrutent. Essayez d’adapter vos envies avec les besoins des entreprises.

A lire aussi : Reconversion Professionnelle : 3 profils qui ont réussis leur reconversion .

Formez-vous !

En France, la culture du diplôme est très présente. Il est très compliqué de faire valoir des compétences autres que celles de votre formation initiale. Nextformation forme des adultes en évolution professionnelle sur des modules spécifiques ou en reconversion via des parcours diplômants (reconnus par l’État RNCP). En quelques mois (cours théoriques et stage), devenez expert :

Informatique :

Commerce Négociation & vente :

Web & multimédia :

Assistanat & gestion :

Pédagogie :

Comptabilité & Gestion :

Ressources humaines & Management :

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé, prenez RDV avec nos Conseillers Pédagogiques. Contactez-les !

Comment financer sa formation professionnelle ?

Quel que soit votre situation professionnelle, un dispositif de financement existe pour prendre en charge tout ou partie de votre projet de reconversion professionnelle.

À lire aussi : Faire financer sa formation

Pour les personnes en CDI

  • Le CPF (Compte Personnel de Formation) permet de financer ses heures de formation. Une année de travail en temps plein permet d’obtenir 24h de formation dans la limite d’un 120. Le CPF permet de suivre la formation de son choix, sans obligation de cohérence avec son activité ou celle de son entreprise. C’est donc une solution adéquate pour opérer une reconversion professionnelle ou monter en grade.
  • Une Pro-A : Ce dispositif de reconversion ou de promotion par l’alternance a pour objectifs de permettre aux salariés de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale par des actions de formation visant une qualification ou une certification.
  • Le Plan de Développement de Compétences (PDC) de l’entreprise : Il permet aux salariés d’acquérir de nouvelles compétences. Un salarié peut demander lui-même une formation dans le cadre du plan de développement des compétences, son employeur est libre de l’accepter ou de la refuser.

Pour les personnes en CDD

Le CPF peut être utilisé par une personne qui vient de connaître une période de CDD. La formation doit toutefois se faire en dehors de la période d’embauche et moins d’un an après la fin du dernier contrat. Votre demande prise en charge doit être envoyée au Fongecif, désormais appelé Transition Pro, au plus tard 2 mois avant le début de la formation qui doit démarrer dans les 6 mois suivants la fin de votre CDD.

Pour les demandeurs d’emploi

Le demandeur d’emploi peut utiliser les heures acquises dans son compte personnel de formation qui est universel et individuel. Seule condition : que la formation demandée corresponde à une priorité de formation décidée par les partenaires sociaux et les pouvoirs publics.

Pour en savoir plus, découvrez notre article : Financer sa formation professionnelle : Le Guide Ultime !

Les meilleurs articles

Changer de métier

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI ?

Lire la suite

Changer de métier

Êtes-vous vraiment fait pour être développeur web ?

Lire la suite

Changer de métier

Sortir gagnant d’un licenciement économique grâce à la formation CSP

Lire la suite

Inscrivez vous à la newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l'actualité de la reconversion professionnelle.

Je m'inscris

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Comment faire une reconversion professionnelle quand on est en CDI ?

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Êtes-vous vraiment fait pour être développeur web ?

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Sortir gagnant d’un licenciement économique grâce à la formation CSP

Lire la suite
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

La protection des données nous tient à cœur. Nextformation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment.