Les soft skills et mad skills, des atouts pour votre reconversion !

Pourquoi les soft skills et les mad skills sont vos meilleurs atouts dans votre projet de reconversion professionnelle ?

Selon une étude publiée sur le réseau social LinkedIn, 92 % des entreprises estiment que les soft skills ou compétences émotionnelles sont aussi importants que les hard skills ou compétences techniques. Les mad skills qui représentent eux des talents hors du commun pas forcément liés au milieu professionnel sont aussi de plus en plus recherchés, car considérés comme des facteurs clés de succès en entreprise. À formation et expérience égales, ces compétences non techniques font toute la différence. Et, dans le cadre d’une reconversion professionnelle, elles sont vos meilleurs atouts pour valoriser votre profil et réussir dans tous vos projets. Découvrez comment dans cet article !

Les soft skills : des atouts pour réussir votre reconversion professionnelle 

Lorsqu’on envisage une reconversion professionnelle, on a souvent tendance à rechercher en premier lieu des ressources pour acquérir les connaissances demandées dans son futur métier. C’est un réflexe utile, car une formation est généralement indispensable pour se réorienter. Mais les compétences techniques ne font pas tout et les personnes en reconversion oublient de développer et d’évoquer leurs soft skills qui sont pourtant des atouts majeurs pour réussir leur projet. Comment ? Grâce à leur nature et à leur valeur pour les recruteurs !

Quels sont les principaux soft skills ?

Les soft skills sont des qualités personnelles ou compétences dites émotionnelles que les individus possèdent de façon innée ou développent lors d’activités (professionnelles ou non). 

Ces qualités sont très diverses, mais on peut identifier 4 grandes catégories de soft skills particulièrement recherchées en entreprise :

  • Les compétences émotionnelles liées à la communication comme l’empathie, la patience, l’écoute active, l’aptitude d’influence sociale, etc.
  • Les qualités utiles au travail en équipe comme le leadership, la capacité à déléguer, la solidarité, le respect, etc.
  • Les compétences personnelles associées à l’autonomie et à l’autogestion telles que la discipline, la résistance au stress, la rigueur, le sens de l’organisation, etc.
  • Les soft skills en lien avec la prise de décision et à la résolution de problèmes comme l’aptitude à prendre du recul, les facultés d’analyse, etc.

Qu’est-ce qui est le plus important pour les recruteurs aujourd’hui les soft skills où les hard skills ?

La nature même des soft skills les rend particulièrement utiles en milieu professionnel. Au point de remplacer les hard skills ? Peut-être bien ! D’après une étude du cabinet McKinsey, la demande en compétences techniques devrait chuter de 16 % d’ici 2030 en Europe. Celles-ci seront suppléées par les qualités personnelles des salariés.

Cette tendance s’explique en grande partie par l’automatisation et l’essor de l’intelligence artificielle. De plus en plus de tâches, y compris complexes, peuvent désormais être automatisées. Certaines compétences techniques pourraient donc être assurées par les machines, capteurs et objets connectés. En revanche, les qualités personnelles comme l’esprit d’équipe, la capacité à communiquer et à s’adapter au changement seront indispensables pour évoluer et se reconvertir dans des secteurs et métiers toujours plus digitalisés !

À lire aussi : Soft skills : mettez vos qualités en avant !

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, les soft skills sont encore plus importants. Ils permettent de mettre en avant des compétences transversales, c’est-à-dire des qualités personnelles que vous auriez pu développer dans votre ancienne activité et qui sont utiles même dans un domaine différent. Par exemple, si vous envisagez une reconversion dans l’informatique après avoir travaillé dans le commerce, vous pouvez valoriser votre sens de la communication ou encore votre aptitude à identifier les besoins des clients et utilisateurs.

Les mad skills : des super compétences qui font toutes la différence

Les mad skills, littéralement « talents de malade », sont des compétences hors du commun acquises dans vos hobbies et activités de loisirs et recherchées en milieu professionnel. Ces capacités atypiques séduisent les recruteurs au point d’éclipser les hard skills et de faire toute la différence dans un projet de reconversion professionnelle.

À lire aussi : Changer de métier : 5 étapes pour se reconvertir avec succès !

Quels sont les mad skills ?

Les mad skills sont des talents hors du commun donc plutôt repérables ! En revanche, il est plus compliqué de déterminer ceux qui ont un intérêt en milieu professionnel. Voici quelques exemples de compétences insoupçonnées :

  • la pratique d’un sport à haut niveau démontre de fortes capacités d’autodiscipline ainsi qu’un fort attrait pour la compétition et le dépassement de soi ;
  • une pratique artistique peut dénoter de solides capacités d’apprentissage, d’investissement ainsi qu’un esprit curieux et passionné ;
  • l’investissement dans une association ou dans du bénévolat est la preuve d’une intelligence émotionnelle, d’un sens poussé du service, de l’entraide et de la collaboration.

À lire aussi : Les 5 meilleures raisons d’aider une association pour améliorer sa vie pro

Ces qualités sont à affiner selon votre activité. Par exemple, si vous êtes marathonien, vous pourrez mettre en avant votre endurance, votre capacité à suivre un (long) plan d’entraînement et votre faculté à dépasser vos limites.

Comment valoriser ses mad skills dans une reconversion professionnelle ?

Les mad skills sont particulièrement visibles chez les personnes en reconversion professionnelle ! Les individus ayant eu plusieurs métiers durant leur carrière cumulent les expériences de vie et les opportunités d’avoir adapté leur mad skills aux environnements professionnels.

Vous donnez des cours et avez déjà occupé un poste de management ? Vos hard skills gravitent certainement autour de la gestion de projet et d’équipes ou des ressources humaines. Vos soft skills peuvent être votre sens de la communication ou votre empathie. Et votre mad skill ? Un excellent sens de la pédagogie développé au cours de votre activité professionnelle et de vos loisirs ! Ce mad skill va définitivement valoriser votre profil. Quel que soit votre projet de reconversion, vous représentez un candidat capable de communiquer efficacement et d’encadrer les nouvelles recrues ou stagiaires grâce à votre pédagogie.

Attention, il ne s’agit bien sûr pas de remplacer tous vos hard skills par des mad skills. Ceux-ci doivent rester complémentaires sur votre CV. Pensez simplement à les valoriser. Par exemple si vous faites du piano, n’indiquez pas juste « pratique du piano », mais votre nombre d’années de pratique, les éventuelles représentations que vous avez pu donner, la participation à un orchestre, etc. Et approfondissez le sujet en entretien !

Chez NextFormation, centre spécialisé dans la formation pour adultes en reconversion et évolution professionnelles, tous nos parcours vous aident à développer des hard skills, mais aussi à valoriser les soft et mad skills indispensables à votre futur métier ! Si vous souhaitez en savoir plus sur nos programmes, n’hésitez pas à contacter nos conseillers pédagogiques.

Crédit photo : JCVD dans la publicité Volvo Trucks

Les meilleurs articles

Changer de métier

Comment choisir son centre de formation pour adultes en IDF ?

Lire la suite

Changer de métier

Les soft skills et mad skills, des atouts pour votre reconversion !

Lire la suite

Changer de métier

Les métiers qui vont recruter le plus en 2023

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Comment choisir son centre de formation pour adultes en IDF ?

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Les métiers qui vont recruter le plus en 2023

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Se reconvertir est-il un premier pas vers la création d’entreprise ?

Lire la suite
Parler avec un conseiller