Changer de métier : 5 étapes pour se reconvertir avec succès !

49 % des actifs français envisagent, ou ont déjà réalisé une reconversion professionnelle pour changer de métier. Ce chiffre impressionnant s’explique en partie par la crise sanitaire qui a modifié la relation au travail. La volonté de découvrir de nouveaux secteurs d’activité, d’avoir plus d’opportunités d’emploi ou encore de créer sa propre entreprise font aussi partie des motivations majeures pour se réorienter. Mais, cette décision a d’importantes conséquences sur la rémunération ainsi que la vie professionnelle, mais aussi personnelle des personnes qui souhaitent changer de carrière. 

Alors, pour réussir votre reconversion et vous épanouir dans votre nouvelle profession, découvrez 5 étapes clés pour changer de métier.

1. Définissez vos valeurs, vos objectifs et vos compétences

L’étape primordiale lors d’une réorientation professionnelle est d’identifier le secteur d’activité qui correspond à vos valeurs et à vos motivations. Changer de métier n’est pas une décision anodine car, apprendre une profession demande du temps, un fort travail personnel et souvent un investissement financier. Voici 2 conseils pour vous aider à bien choisir votre futur emploi.

2. Effectuez des périodes d’observations

L’idéal pour être sûr de votre choix d’orientation est de réaliser un ou plusieurs stages d’observation en milieu professionnel. Des dispositifs comme la période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) offrent la possibilité aux personnes bénéficiant d’un accompagnement social personnalisé (demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, etc.) d’effectuer quelques jours d’immersion en entreprise.

Si vous êtes déjà en poste, vous pouvez également découvrir votre futur métier en :

  • réalisant des actions de bénévolat si le secteur s’y prête ;
  • demandant à votre employeur de vous dégager du temps en particulier si vous envisagez un métier exercé dans votre entreprise ;
  • testant un emploi via un organisme privé ;
  • contactant des professionnels qui exercent la profession que vous visez.

3. Réalisez un bilan de compétences pour changer de métier

Le deuxième moyen de définir clairement votre projet professionnel est le bilan de compétences. Ce dispositif prend la forme d’entretiens avec un consultant externe à votre entreprise. L’objectif est de faire le point sur votre parcours et vos aptitudes, mais aussi d’identifier vos objectifs et motivations profondes. Au terme des entretiens, vous recevrez un document de synthèse reprenant la définition de votre projet professionnel.

Le bilan de compétences est accessible :

  • aux salariés remplissant des conditions d’ancienneté ; 
  • aux actifs bénéficiant d’un conseil en évolution professionnel (CEP) ;
  • aux demandeurs d’emploi auprès de pôle emploi, cap emploi ou l’APEC ;
  • aux agents de la fonction publique.

À lire aussi : pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

Le bilan inclut généralement des analyses du marché et des opportunités d’emploi. Une fois votre projet professionnel défini, cette partie devra être approfondie en fonction du métier que vous envisagez d’exercer.

4. Identifiez quels sont les métiers qui recrutent

Selon un rapport de la Direction de l’Animation, de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES), près de 8,4 millions de postes seront à pourvoir d’ici à 2030. Cependant, tous les secteurs ne sont pas égaux en termes de recrutement et d’opportunités d’emploi.

5. Se reconvertir oui, mais dans quoi ?

Parmi les secteurs qui vont avoir le plus besoin de candidats dans les prochains mois et années, les domaines de la santé et du social arrivent clairement en tête. La plupart des métiers de ces secteurs sont déjà sous tension et les départs à la retraite ainsi que le vieillissement de la population vont encore accentuer cette tendance.

Si vous souhaitez changer de métier pour vous orienter dans ces domaines, les professions qui recrutent le plus sont :

  • les aides à domicile ;
  • les aides-soignants ;
  • les infirmiers ; 
  • les auxiliaires et assistants de vie.

Découvrez notre formation d’assistant de vie aux familles

L’autre domaine porteur pour une reconversion est l’informatique. Le développement de logiciels est un secteur en croissance depuis plusieurs années. Avec la digitalisation des modes de travail et de consommation, l’essor du big data et de l’intelligence artificielle (IA), les besoins en recrutement vont encore augmenter. Le rapport de la DARES indique que près de 115 000 postes d’ingénieurs informatiques seront à pourvoir d’ici 2030.

Découvrez nos formations informatiques

Les nouveaux emplois d’avenir

La digitalisation croissante des activités entraîne également la création de nouveaux emplois pour lesquels il existe encore peu de professionnels qualifiés. Ces métiers appartiennent principalement au milieu du numérique. Les plus prometteurs sont :

  • les psy designers : des ergonomes qui définissent le profil et la personnalité des IA ;
  • les personal data broker chargés de la monétisation des données personnelles ;
  • les data steward, référents des qualifications de la donnée ;
  • les chief data officer (CDO), responsables de la gouvernance des données.

Découvrez aussi notre article consacré aux métiers qui recrutent en 2022

Découvrez les dispositifs pour changer de métier 

Votre objectif professionnel est clairement défini ? C’est déjà un grand pas ! Mais, pour réussir votre reconversion ; il vous reste encore à identifier les aides et dispositifs dont vous pouvez bénéficier. En effet, changer de métier peut entraîner une perte de rémunération temporaire et représente un investissement financier conséquent si vous n’êtes pas bien accompagné et préparé.

Les aides à la formation professionnelle

Pour changer de métier, l’étape de la formation est quasi incontournable. Sa durée dépendra de vos aptitudes préexistantes et des qualifications demandées dans votre nouvel emploi. Pour encourager la montée en compétences et la reconversion des actifs, de multiples formations qualifiantes ont été créées.

Chez Nextformation, nous proposons notamment des formations qui délivrent des certifications reconnues par l’État et les entreprises sur le marché du travail. Leur durée et leur programme varient selon la profession à laquelle vous voulez vous former, mais elles ont toutes un point commun : leurs nombreuses possibilités de financement.

Selon votre situation vous pouvez financer votre formation :

  • avec votre CPF (Compte Professionnel de Formation) ;
  • dans le cadre de votre projet de Transition Professionnelle (ancien CIF ou Congé Individuel de Formation) ;
  • par votre entreprise dans le cadre du plan de développement des compétences ;
  • grâce à l’aide individuelle à la formation (AIF) pour les demandeurs d’emploi ;
  • avec l’aide individuelle régionale pour l’emploi (AIRE) ;
  • avec la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POEI) ou collective (POEC).

Apprenez en plus sur ces différentes aides dans notre rubrique financer sa formation

Les dispositifs d’accompagnement pour changer de métier 

Changer de métier demande également du temps pour identifier les bons interlocuteurs, trouver sa formation, monter des dossiers d’admissions, de financement, etc. Cette étape peut être encore plus compliquée si vous êtes déjà en poste ou que vous avez des responsabilités personnelles et familiales.

Pour vous accompagner et vous dégager du temps lors de votre reconversion vous pouvez vous orienter vers :

  • le dispositif de Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) pour recevoir des informations personnalisées selon votre projet ;
  • le CPF de transition ou le dispositif Pro-A qui vous permettent de vous former sur votre temps de travail ;
  • la période de professionnalisation qui est un temps accordé par l’employeur afin qu’un salarié obtienne une certification professionnelle ;
  • le Compte Épargne Temps (CET), pour bénéficier d’un congé rémunéré que vous pouvez utiliser pour suivre une formation.

À lire aussi : Comment faire une reconversion professionnelle pendant un CDI ?

Trouvez la formation adaptée à votre nouvelle profession

Une fois que vous avez trouvé le futur métier de vos rêves, identifié des financements et dégagé du temps pour votre reconversion, c’est le moment de passer à la sélection de votre formation !

Ce choix doit aussi être soigneusement réfléchi afin que vous développiez les compétences techniques recherchées dans votre prochain emploi, mais également les soft skills (qualités personnelles) indispensables !

Comment choisir sa formation pour changer de métier ?

Le premier critère à prendre en compte dans le choix de votre formation est son enregistrement au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cette inscription garantit que votre diplôme sera reconnu par l’État et surtout par les entreprises. Pour vous en assurer, vous pouvez rechercher le code RNCP du parcours que vous visez. Chez Nextformation, un lien vers la fiche RNCP de France Compétences est présent sur chacune de nos formations.

Le deuxième critère pour déterminer si une formation est adaptée à votre projet de reconversion est la ou les méthodes pédagogiques disponibles. Si vous êtes déjà en poste, il peut par exemple être compliqué d’assister à des cours en présentiel. Chez Nextformation, en plus des cours sur notre campus de Paris, nous proposons des classes à distance pour vous former depuis votre domicile ou votre bureau.

Comment gagner en expérience pendant sa formation ?

Changer de métier implique souvent de repartir à zéro en termes d’expérience. Pour vous former tout en découvrant rapidement votre futur métier, la voie à privilégier est l’alternance. Chez Nextformation nous vous donnons la possibilité de suivre chacun de nos cursus sous la forme de stage alterné. Ce format est le plus efficace pour acquérir des connaissances et les mettre immédiatement en pratique !

Si vous ne pouvez pas opter pour l’alternance, vous pourrez quand même gagner en expériences grâce aux périodes de stages de fin de formation. Ces derniers peuvent durer de quelques semaines à plusieurs mois selon vos objectifs.

Enfin, pour être sûr de votre choix de formation et surtout de sa qualité et de sa réputation auprès des recruteurs, n’hésitez pas à consulter les avis des étudiants. Vous retrouverez sur le site de Nextformation, les témoignages et évolutions de carrière de nos anciens apprenants.

Découvrez les témoignages de nos formateurs et apprenants

Adaptez votre CV pour décrocher l’emploi de vos rêves !

Mettez en valeur vos expériences passées

Même si vous êtes en reconversion dans un domaine complètement différent, n’hésitez pas à mettre en valeur vos expériences professionnelles précédentes. Certaines de vos compétences et surtout de vos qualités personnelles seront probablement appréciées et utilisées dans votre nouvelle activité.

Par exemple, si vous vous orientez vers un emploi dans le développement informatique après une carrière de commercial, vous pouvez évoquer vos capacités à analyser et répondre aux besoins, à être force de proposition ou encore à travailler en équipe.

Avant une candidature ou un entretien, vous pouvez ainsi comparer votre ancienne fiche de poste avec celle de l’emploi visé afin d’identifier les missions et compétences similaires. Et si elles n’ont strictement rien à voir ? Misez sur vos soft skills. Vos expériences précédentes ont pu vous aider à développer un bon sens de la communication ou une résistance au stress qui sont des atouts dans de nombreux secteurs !

Soignez vos lettres de motivation et entretiens de recrutement

Ce conseil pourrait s’appliquer à toutes les recherches d’emploi, mais dans le cadre d’une reconversion, vous pouvez avoir quelques questions supplémentaires. L’objectif de l’employeur va être de connaître vos motivations pour ce nouveau poste, de s’assurer qu’il correspond bien à vos attentes et que vous ne risquez pas de vouloir changer de métier rapidement !

N’hésitez pas ici à mettre en valeur les démarches et tout le travail accompli pour réussir votre réorientation. Après tout, se reconvertir est avant tout une preuve de courage, d’autonomie et d’adaptation au changement ! Si vous avez suivi votre formation chez Nextformation, vous pourrez également bénéficier d’ateliers et de coaching individuels ou collectifs pour préparer vos entretiens et décrocher enfin l’emploi de vos rêves.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces coachings, sur nos formations ou tout simplement recevoir des informations personnalisées en fonction de votre projet professionnel, n’hésitez pas à contacter nos conseillers pédagogiques.

Les meilleurs articles

Changer de métier

Changer de métier : 5 étapes pour se reconvertir avec succès !

Lire la suite

Changer de métier

Quelle formation choisir en 2022 ?

Lire la suite

Changer de métier

Quel est le rôle de l’aide-comptable au sein d’une entreprise ? 

Lire la suite

Inscrivez vous à la newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l'actualité de la reconversion professionnelle.

Je m'inscris

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Quelle formation choisir en 2022 ?

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Quel est le rôle de l’aide-comptable au sein d’une entreprise ? 

Lire la suite
3 min

Changer de métier

Envie de bouger ! Oui mais pour changer quoi : de métier ou d’entreprise ?

#changer-de-metier #reconversion #reconversion-professionnelle

Lire la suite
Inscription newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

La protection des données nous tient à cœur. Nextformation utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment.