Votre entreprise dépose le bilan ? Profitez-en pour vous reconvertir et vous épanouir professionnellement !

Votre entreprise va déposer le bilan ? Découvrez comment vous réorienter avec le Plan de Sauvegarde de l’Emploi

Apprendre que son entreprise dépose le bilan est forcément un événement stressant, voire angoissant, car il laisse planer une incertitude sur son avenir professionnel. Pourtant, ce peut aussi être l’occasion de faire le point sur sa carrière, de revoir ses objectifs et ses compétences et même de se former sans frais et sans perdre son poste ! Le dépôt de bilan et la cessation d’activité économique s’accompagnent obligatoirement d’actions de reclassement des employés avec notamment un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui vise à limiter les licenciements. Découvrez en détail le PSE, son fonctionnement et comment en bénéficier !

 Qu’est-ce que le plan de sauvegarde de l’emploi ? 

Le plan de sauvegarde de l’emploi est un dispositif qui permet de protéger les salariés lors d’un dépôt de bilan. Il intègre des mesures obligatoires comme :

  • un plan de reclassement interne ou externe ; 
  • des actions de soutien à la création ou à la reprise d’activité par les salariés ; 
  • des actions de reconversion avec notamment le financement de formations ; 
  • des validations des acquis de l’expérience (VAE) ; 
  • des actions d’aménagement du temps de travail ; 
  • des possibilités de départs volontaires avec une indemnisation. 

En plus des mesures obligatoires, l’employeur peut aussi mettre en place des procédures facultatives comme un congé de conversion. Lors du dépôt de bilan de votre entreprise, vous pouvez ainsi bénéficier à la fois de la prise en charge d’une formation professionnelle et de temps pour monter en compétences. 

Vous pouvez également accéder à un autre dispositif : le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP). Dans ce cadre, vous avez la possibilité de passer un entretien individuel d’évaluation des compétences et d’orientation professionnelle. Ce bilan a pour objectif de vous aider à définir un projet de reclassement dans la société ou dans un secteur d’activité différent. Le CSP comprend ensuite la mise en place d’un parcours de retour à l’emploi avec des formations théoriques et des périodes d’immersion en entreprise. 

Découvrez le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) 

Qui peut bénéficier d’un PSE ? 

Comment bénéficier du PSE lors du bilan de votre entreprise ? Vous n’avez pas de démarches spécifiques à accomplir. En revanche, vous devez : 

  • faire partie d’une structure comportant au minimum 50 salariés  ; 
  • ou être concerné par un projet de licenciement qui touche au moins 10 salariés pendant 30 jours consécutifs ; 
  • occuper un poste dont la transformation ou la suppression est envisagée.

Pour être valide, le PSE doit aussi respecter une procédure spécifique. Les mesures de sauvegarde de l’emploi doivent être précises et concrètes. Elles doivent faire l’objet d’un accord collectif majoritaire avec les délégués syndicaux ou d’un document unilatéral de l’employeur. Enfin, le PSE doit être approuvé par la Direction Départementale en charge de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DDETS). Dès que c’est le cas, votre employeur doit vous en informer et vous pouvez bénéficier immédiatement des aménagements et aides aux formations. 

À lire aussi : Qu’est-ce qu’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) ? 

Comment se passe un plan de sauvegarde de l’emploi ?

Quelles sont les étapes pour se former avec un PSE ?

Si le PSE est organisé et mis en place par votre entreprise, vous aurez en revanche quelques étapes à suivre pour bénéficier des différents dispositifs et vous former sans frais. La première est de vous rapprocher des représentants pour prendre connaissance du contenu du PSE et des actions dont vous pouvez profiter. 

À lire : Plans sociaux : profitez-en pour vous former ! 

Par exemple, si vous envisagez une reconversion professionnelle, vérifiez quelles sont les dispositions spécifiques du PSE qui ont pour but de faciliter votre reclassement externe. Si vous souhaitez rester dans la même entreprise, vous pouvez vous renseigner sur les possibilités de mutations et les services qui embauchent pour sélectionner une formation correspondant aux nouveaux postes disponibles. 

Ensuite, vous avez simplement à donner votre accord pour suivre les différents dispositifs inclus dans le plan de sauvegarde de l’emploi. Vous pouvez aussi bien sûr avoir une action proactive et choisir les cours et formations dont vous voulez bénéficier. 

Comment choisir sa formation lors d’un plan de sauvegarde de l’emploi ? 

Dès que vous avez connaissance du PSE, vous pouvez contacter un organisme de formation professionnelle pour choisir et débuter rapidement votre parcours d’apprentissage. Chez NextFormation, nos conseillers pédagogiques sont spécialisés dans la transition, la réorientation et la reconversion des actifs.

En fonction de votre situation, nos équipes vous présenteront les différentes possibilités de financement ainsi que tous les nouveaux métiers que vous pouvez préparer avec nos parcours d’apprentissage ! 

Contactez nos conseillers pédagogiques 

Les meilleurs articles

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

4 min

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite
5 min

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite
4 min

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite
Parler avec un conseiller