10 étapes pour convaincre une entreprise de vous recruter après une reconversion professionnelle 

Vous terminez votre projet de reconversion professionnelle ? Voici 10 étapes pour convaincre une entreprise de vous recruter !

Vous avez envie ou êtes en cours de reconversion professionnelle ? C’est un beau projet qui va donner un nouvel élan à votre carrière. Mais cette période peut aussi être source de nombreuses interrogations. La plus fréquente concerne le recrutement après une reconversion professionnelle. Comment justifier cette période de transition qui peut générer un trou dans un CV ? Comment expliquer sa réorientation ? Comment rassurer le recruteur sur la stabilité de son nouveau projet professionnel ? Voici 10 étapes pour convaincre une entreprise de vous recruter après une reconversion professionnelle !

1 – Faites le point sur votre projet de reconversion 

L’étape primordiale avant de contacter une entreprise est de faire le point sur votre projet de reconversion. C’est indispensable pour identifier vos arguments et comprendre comment mettre en valeur votre parcours.

Normalement, vous avez déjà dû réaliser cette étape avant votre réorientation et votre formation. Mais vous pouvez l’actualiser en fin de parcours. Voici quelques exemples de questions à vous poser : 

  • Quels aspects de votre nouveau métier avez-vous découverts ? 
  • La formation et les stages vous ont-ils donné une autre vision du secteur d’activité ?
  • Quels avantages et inconvénients avez-vous identifiés ?
  • Comment envisagez-vous votre carrière à présent ? 
  • Avez-vous pu identifier les enjeux du secteur d’activité auquel vous vous préparez ? 
  • Quels savoir-faire et savoir-être avez-vous développés ? 

Grâce à ces réponses, vous pourrez prouver au recruteur que vous vous êtes vraiment intéressé à votre nouvel emploi ou activité, que vous en avez cerné le périmètre et les enjeux et que vous êtes sûr de votre projet.

2 – Détaillez votre évolution de carrière au recruteur

Votre réorientation va forcément attirer l’attention et susciter des questionnements chez les recruteurs. Autant prendre les devants en expliquant vous-même votre évolution de carrière. Attention cependant à ne pas oublier votre objectif : vous valoriser ! 

Évitez de mentionner les points négatifs ou les éventuels désaccords intervenus dans votre ancien poste. Vous pouvez en revanche mettre en avant ce qui vous a manqué. Est-ce que vous aviez envie d’avoir davantage de responsabilités ou des tâches plus polyvalentes ? Est-ce que vous vous sentiez capable d’encadrer des équipes ou d’avoir plus d’autonomie ? Ces ambitions peuvent révéler une véritable implication et un dynamisme auprès de vos futurs employeurs. 

Vous avez complètement changé de voie pour exercer un métier passion ? Détaillez le courage et la remise en question que cela a demandés. Parlez de votre fierté d’avoir réussi ce projet. Ces éléments révèlent une grande motivation et rassureront les recruteurs sur votre engagement.

3 – Valorisez vos compétences transversales

Le but premier d’une reconversion est de développer des compétences. Après votre formation, vous disposez donc de nouveaux savoir-faire, mais aussi de votre précédente expertise acquise lors de vos précédents emplois.

Les techniques et méthodes que vous aurez apprises lors de votre réorientation correspondent normalement exactement à celles attendues dans votre nouvel emploi. Mais vos anciens savoir-faire sont aussi à valoriser lors de vos entretiens. Ces compétences dites transversales peuvent même vous aider à vous démarquer et à faire la différence lors des recrutements.

Par exemple, si vous travaillez dans le domaine de la comptabilité et que vous vous reconvertissez dans le développement informatique, vous pouvez mettre en avant votre sens de l’analyse et votre rigueur, des compétences liées au domaine de la comptabilité, mais qui sont aussi recherchées dans l’informatique.

4 – Misez sur vos soft skills

En plus de vos compétences transversales, mettez en avant vos soft skills. Ces talents ou qualités personnelles peuvent être innés, acquis lors de précédentes expériences ou encore être développés lors de votre formation. 

La bonne nouvelle, c’est que plus vous multipliez les postes et emplois, plus vous avez l’opportunité de développer des soft skills recherchés en milieu professionnel ! Bien sûr, il ne s’agit pas de faire la liste de toutes vos qualités lors de l’entretien, mais de cibler celles qui sont utiles au poste que vous convoitez. 

Par exemple, si vous souhaitez vous reconvertir dans le commerce, vous pouvez mettre en avant votre excellent relationnel, votre sens de la persuasion ou encore votre dynamisme et votre optimisme. Si ce sont les ressources humaines qui vous attirent, mettez plutôt en avant votre polyvalence, votre empathie et votre impartialité.

À lire aussi : Soft skills : mettez vos qualités en avant !

5 – Montrer votre motivation dans votre nouvelle carrière

La base d’une reconversion réussie est l’envie d’occuper un nouvel emploi et d’évoluer professionnellement. Cette motivation représente aussi un atout à valoriser auprès de vos futurs employeurs. 

Se reconvertir implique parfois de repartir à zéro, de sortir de sa zone de confort et souvent de prendre sur son temps libre pour se former et atteindre ses objectifs. Lors de vos entretiens, n’hésitez pas à évoquer cette période de votre vie professionnelle. Parlez de vos buts et de tout ce que vous avez mis en place pour réussir, mais également de vos doutes et de ce qui vous a fait avancer.

6 – Parlez de vos nouveaux projets professionnels

Se reconvertir démontre d’une forte motivation, mais pour certains recruteurs ce peut aussi être un signe d’instabilité professionnelle. En vous recrutant, une entreprise investit sur vous et votre potentiel. Les organisations vont privilégier des profils capables de les accompagner sur la durée afin de garantir la stabilité et la cohésion d’équipe.

Si vous sentez que le recruteur doute sur votre capacité à vous engager, il va falloir le rassurer sur votre stabilité. S’il ne vous pose pas directement la question, évoquer vos projets professionnels et où vous projetez dans les 5 prochaines années. 

Pour mettre toutes les chances de votre côté, renseignez-vous sur les possibilités d’évolution après l’emploi que vous visez et les profils types recherchés dans l’entreprise. Si vous souhaitez connaître les différentes évolutions de carrière disponibles après votre emploi, consultez nos différentes fiches métiers.

Consultez les fiches métier de NextFormation

7 – Décrivez votre organisation

Changer de métier et se reconvertir à l’âge adulte demande un grand sens de l’organisation. Difficile en effet de retourner sur les bancs de l’école lorsqu’on a des impératifs familiaux et d’autres obligations personnelles… 

Chez NextFormation, centre de formation professionnelle pour adultes en reconversion, nous facilitons votre apprentissage en proposant des classes virtuelles à distance et des cursus courts. Cependant, il faut tout de même prévoir du temps pour s’investir dans les cours, les travaux pratiques et les stages. 

Lors de votre entretien de recrutement, vous pouvez évoquer comment vous avez réussi à suivre votre formation tout en gérant vos contraintes familiales. Cette organisation prouvera à l’employeur que vous savez concilier vos vies personnelles et professionnelles.

8 – Évoquer votre parcours de formation

La huitième étape, mais pas la moins importante pour convaincre le recruteur de vous embaucher après votre reconversion est d » évoquer votre parcours de formation. Cela vous permettra en premier lieu de faire le point sur toutes les compétences acquises lors de votre apprentissage. Parlez également des projets que vous avez pu réaliser et des savoir-être développés. Enfin, citez les stages et expériences professionnelles dont vous avez pu bénéficier. 

De plus, les formations professionnelles pour adultes peuvent durer plusieurs mois et créer un trou sur votre CV. Vous pourrez le justifier en parlant du volume horaire, des projets extra formation et de la certification préparée. 

Votre parcours de formation ne propose pas de mises en situation ou de projets en équipe ? Consultez les programmes disponibles chez NextFormation ! Nous proposons des programmes professionnalisants qui vous aident à développer des savoir-faire, des savoir-être et surtout à avoir le profil idéal pour convaincre les entreprises de vous recruter après votre reconversion professionnelle !

Découvrez les formations disponibles chez NextFormation !

9 – Détaillez le titre ou la certification professionnelle obtenu

Comme les formations pour adultes se déroulent en dehors des structures scolaires, les diplômes préparés sont des titres ou certifications professionnels. Lorsqu’elles sont enregistrées au RNCP, ces qualifications sont reconnues par l’État et les entreprises sur le marché du travail. 

Cependant, les titres professionnels sont nombreux et variés et les recruteurs ne savent pas toujours quelles sont les compétences présentes derrière une qualification. Ce sera donc à vous de les détailler. Par exemple, notre formation de webdesigner délivre un titre professionnel d’« Infographiste Multimédia » de niveau bac + 2. Mais le cursus est composé de 4 blocs de compétences : 

  • la création et la réalisation d’éléments graphiques ;
  • la production des supports graphiques de communication ;
  • le perfectionnement de la pratique graphique ;
  • le développement d’une posture professionnelle adaptée à la réalisation graphique.

10 – Parlez de votre organisme de formation

Certains centres de formation sont connus et surtout reconnus par les entreprises. N’hésitez donc pas à évoquer son nom auprès des recruteurs. Chez NextFormation, nous collaborons directement avec les entreprises pour établir des programmes de formation qui correspondent exactement aux besoins des recruteurs.

Nous disposons aussi d’un solide réseau d’entreprises partenaires qui reconnaissent la valeur de nos programmes et accueillent nos apprenants lors de leurs stages, voire lors de leur premier emploi !

À lire aussi :  Comment choisir son centre de formation en Ile de France ?

Les meilleurs articles

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui payent le mieux en 2024

Lire la suite

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui recrutent le plus

Lire la suite

Booster ma carrière

Les 7 compétences informatiques à avoir sur son CV ?

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

5 min

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui payent le mieux en 2024

Lire la suite
5 min

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui recrutent le plus

Lire la suite
5 min

Booster ma carrière

Les 7 compétences informatiques à avoir sur son CV ?

Lire la suite
Parler avec un conseiller