Reconversion professionnelle : le guide étape par étape

Selon l’étude de France Compétences, près de 93 % des Français d’après ont déjà envisagé une reconversion professionnelle. Mais ils sont beaucoup moins nombreux à se lancer réellement dans leur projet de réorientation et à changer de travail. En cause ? Un manque d’informations sur les métiers, cursus et dispositifs existants, la peur de perdre son revenu, l’impossibilité de financer les formations ou de trouver du temps pour suivre des cours, etc. Pourtant, de multiples aides et dispositifs facilitent et encouragent la transition professionnelle des actifs. Pour vous aider, nous avons récapitulé toutes ces ressources dans un guide complet. Découvrez étape par étape, comment réussir votre reconversion professionnelle !

Choisir un métier pour sa reconversion professionnelle

La première question à se poser lorsqu’on envisage une réorientation est logiquement : quel métier choisir pour une reconversion professionnelle ? Pour pouvoir répondre à cette question, vous devez prendre en compte deux éléments.

Faire le point sur vos compétences et motivations

Pour réussir votre projet de reconversion professionnelle, vous devez évidemment choisir un ou des métiers qui vous attirent. Mais, pour être sûr de vous épanouir dans votre future carrière, faites également le point sur :  

  • vos compétences ;
  • vos soft skills ou qualité personnelle ;
  • vos motivations ;
  • les raisons qui vous font quitter votre travail actuel ;
  • les secteurs et professions qui vous attirent.

Vous pouvez faire ce point seul ou dans le cadre d’un test d’orientation ou d’un bilan de compétences. Ce bilan permet d’analyser vos compétences aussi bien personnelles que professionnelles ainsi que vos aptitudes et motivations. Il prend la forme de plusieurs entretiens avec un prestataire externe à l’entreprise.

Le bilan dure au maximum 24 heures, il est ouvert aux salariés, aux agents de la fonction publique ainsi qu’aux demandeurs d’emploi. Il peut être financé grâce au CPF (Compte Personnel de Formation) ou pris en charge par votre employeur (sous condition d’ancienneté) ou par un organisme tiers.

Découvrez notre article consacré au bilan de compétences

guide reconversion professionnelle

Analyser le marché du travail

Une fois que vous aurez trouvé le métier ou secteur d’activité qui correspond à vos envies et compétences, il reste à vous assurer qu’il s’agit bien d’une profession recherchée sur le marché de l’emploi.

Pour cela, vous pouvez commencer par regarder les différents sites d’annonces et créer des alertes pour recevoir régulièrement les nouvelles offres. Vous pourrez ainsi vous rendre compte du volume de demandes et des types de profils recherchés (niveau de diplômes, expérience requise, type d’entreprise, localisation, etc.).

Vous pouvez également réaliser une étude de marché pour identifier les entreprises, la clientèle et éventuellement des concurrents. Cette étude est particulièrement utile si vous envisagez de vous reconvertir pour créer votre propre activité.

Les salariés en contrat aidé et personnes en recherche de travail (inscrits ou non à Pôle emploi) peuvent également bénéficier d’une Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP). Cette période prend la forme d’un stage d’observation pour découvrir concrètement les métiers et secteurs d’activité. La demande est à faire auprès de Pôle emploi ou une structure d’insertion par l’activité économique.

Trouver la formation idéale pour votre nouveau métier

Une fois que vous aurez choisi votre futur métier, vous pouvez passer à la deuxième étape : trouver la formation qui vous permet de l’exercer. Si vous avez étudié les offres ou votre marché, vous devriez avoir une bonne idée du type et du niveau de diplôme demandé. En revanche, il s’agit souvent de diplômes scolaires de type BTS, licences, etc. Or, quand on est en reconversion, il peut être compliqué de retourner sur les bancs de l’école. Heureusement, il existe plusieurs formations destinées aux adultes en reconversion. Voici les critères à prendre en compte pour trouver et choisir son cursus.

Découvrir les programmes de formation continue

La formation continue est un mode d’apprentissage destiné aux salariés et demandeurs d’emploi qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences ou changer de travail. Les cours sont adaptés et très professionnalisants afin de leur permettre d’acquérir plus rapidement des savoir-faire et d’obtenir des certifications correspondant à des niveaux scolaires.

Pour répondre aux besoins de reconversions des actifs, les formations continues et organismes les proposant se sont multipliés. Désormais, il est possible de trouver un programme certifiant pour se reconvertir dans quasiment tous les métiers.

Par exemple, chez NextFormation, centre de formation spécialisé pour adultes en reconversion professionnelle, nous proposons une vingtaine de cursus permettant de se réorienter dans les domaines :

  • de l’informatique (développeur web, assistant informatique, administrateur système, etc.) ;
  • du marketing, du design et de la communication ;
  • du commerce (technico-commercial, etc.) ;
  • de la gestion (assistant comptable, etc.) ;
  • de l’insertion professionnelle (formateur pour adultes, conseiller en insertion, etc.) ;
  • du secrétariat ;
  • de l’assistanat (assistante de vie aux familles, etc.) ;
  • du management et de la gestion des ressources humaines.

→ Découvrez toutes nos formations pour adultes en reconversion

Vérifier les titres et diplômes préparés

Si les organismes de formation se sont multipliés, ils n’offrent pas tous la même qualité d’enseignement. Pour être sûr de trouver un emploi dans votre nouveau secteur d’activité, vérifiez que les certifications préparées par l’organisme sont bien enregistrées au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Cet enregistrement vous garantit que votre titre professionnel est reconnu par l’État (par exemple en cas de poursuite d’études) et par les entreprises. Les titres professionnels enregistrés au RNCP comportent aussi un niveau correspondant à un grade scolaire.

Par exemple, notre formation développeur web permet d’obtenir en 6 mois le titre professionnel « Développeur web et web Mobile » de Niveau 5 (bac+2), enregistré au répertoire national des certifications professionnelles.

Chez NextFormation, le code RNCP de nos programmes est présent dans chacun de leur descriptif. Vous pouvez également vérifier directement cette information sur le site gouvernemental « France Compétences ».

Trouver un financement pour sa réorientation professionnelle 

Une fois votre formation sélectionnée se pose la question de son financement. Les programmes représentent souvent un petit investissement, mais il existe de nombreux dispositifs pour vous aider et participer à leur prise en charge. Ces aides varient selon que vous soyez déjà en poste ou demandeur d’emploi.

Découvrir les dispositifs de financement pour les salariés

En tant que salarié vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs de financement pour votre reconversion :

  • Le compte personnel de formation (CPF) qui est abondé chaque année (pour un minimum de 500 € pour un temps plein).
  • Le Projet de Transition Professionnelle (PTP) où des commissions paritaires interprofessionnelles régionales prennent en charge tout ou partie du coût de la formation.
  • Le dispositif Pro-A (promotion par l’alternance) où le coût de la formation est pris en charge par l’employeur.
  • Le plan de développement des compétences (PDC) où le financement est également à la charge de l’entreprise.

Ces différentes aides sont soumises à des conditions d’ancienneté. Pour en savoir plus sur ces conditions ou bénéficier d’un accompagnement dans le montage de votre dossier de financement, n’hésitez pas à contacter les conseillers pédagogiques de Nextformation. Ils analyseront votre situation pour vous proposer le dispositif adapté.

Contactez nos conseillers pédagogiques 

Découvrir les aides pour les demandeurs d’emploi

En tant que demandeur d’emploi vous pouvez également bénéficier de plusieurs dispositifs pour vous orienter et trouver rapidement un poste. Les plus connus et utilisés sont :

  • Les préparations à l’emploi individuelle (POEI) et collective (POEC) où les frais de formation sont pris en charge directement par Pôle emploi. 
  • L’aide individuelle à la formation (AIF) où les frais pédagogiques sont aussi pris en charge par votre agence Pôle emploi, Cap emploi ou la mission locale.
  • L’aide individuelle régionale vers l’emploi (AIRE) qui permet de financer des actions de formation par les régions.
  • L’action de formation conventionnée (AFC) qui permet de bénéficier d’une aide moyenne de 3000 € pour suivre une formation.

Là aussi, n’hésitez pas à contacter nos conseillers pédagogiques pour en savoir plus sur ces différentes aides ou consulter notre guide complet pour financer sa formation professionnelle.

Dégager du temps pour se reconvertir

Une fois votre formation validée et financée, il ne vous reste plus qu’à suivre les cours ! Mais ce n’est pas toujours aussi simple quand on est adulte, déjà en poste et qu’on a une vie familiale. Par exemple, comment suivre une reconversion professionnelle quand on est en CDI et qu’on travaille déjà 7 heures (ou plus) par jour ? 

Là aussi, des dispositifs et aménagements vont vous permettre de vous reconvertir sans impacter votre vie personnelle.

Se former sur son temps de travail

La plupart des dispositifs d’aide au financement permettent aussi de bénéficier de temps pour se former. Par exemple, avec le plan de développement des compétences, la formation a en principe lieu durant le temps de travail en entreprise. Si elle se déroule en dehors de ces plages horaires, des contreparties peuvent être proposées (comme une indemnité compensatrice pour les frais de garde d’enfants).

Le projet de transition professionnelle permet quant à lui de s’absenter de son poste pour suivre une formation certifiante. Durant toute cette période, le salarié continue à percevoir une rémunération égale à un pourcentage de son salaire moyen de référence.

Pour les agents de la fonction publique, un autre dispositif, le congé de formation professionnel (CFP) permet de bénéficier de 3 ans d’absence pour formation (à répartir sur l’ensemble de la carrière). L’agent conserve pendant 12 mois une indemnité mensuelle forfaitaire égale à 85 % du traitement brut.

Bénéficier de méthodes pédagogiques adaptées

Pour prendre en compte les besoins et contraintes des actifs et demandeurs d’emploi, la plupart des organismes de formations continues proposent des outils et formats pédagogiques adaptés. Par exemple, le campus de NextFormation est situé à Paris, mais nous pouvons former efficacement des adultes d’autres régions grâce à notre format de classes à distance.

Nos classes à distance ne sont pas de simples formations en ligne, mais de véritables cours en temps réel et animés par des formateurs experts de leur métier. Vous assistez donc aux mêmes cours que les apprenants en présentiel. Pour réussir votre apprentissage à distance nous mettons également à votre disposition :

  • le planning des cours sur la plateforme en ligne Net-YPAREO ;
  • des logiciels professionnels 
  • des ressources en e-learning pour approfondir vos connaissances avec MyNextAcademy ;
  •  un suivi pédagogique personnalisé via Zoom.

Tous les projets fils rouges, exercices et évaluation en cours de formation peuvent également être réalisés depuis chez vous et transmis par mails aux correcteurs. Tout au long du programme, vous êtes suivis et accompagnés exactement comme si vous étiez sur place !

Vous avez à présenter toutes les clés en main pour réussir votre reconversion professionnelle ! Mais si vous avez encore des doutes ou des questionnements, notre équipe de conseillers pédagogiques est à votre disposition !

Les meilleurs articles

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

4 min

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite
5 min

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite
4 min

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite
Parler avec un conseiller