Comment trouver une formation rémunérée ?

Vous envisagez une reconversion professionnelle et recherchez une formation rémunérée pour changer d’emploi ? Selon votre situation personnelle, vous pouvez être éligible à une indemnisation et bénéficier d’une allocation durant la période de vos études et de votre apprentissage. Découvrons quels sont les dispositifs et aides mis en place et comment obtenir le financement de votre formation.

Qu’est-ce qu’une formation rémunérée ?

Vous avez décidé d’entamer une reconversion professionnelle pour changer de secteur d’activité et recherchez une formation adaptée. Les formations professionnelles sont aujourd’hui finançables par des dispositifs accessibles au public sous conditions.

Outre leur coût intrinsèque pouvant être pris en charge par votre compte formation CPF, vous pouvez également prétendre au versement d’une indemnité couvrant l’ensemble de votre période de reconversion et bénéficier ainsi d’une formation rémunérée.

Il s’agit donc de bien séparer le coût de la formation d’un côté, dont votre organisme de formation est bénéficiaire, et la rémunération à laquelle vous pouvez avoir droit, de l’autre.

Définition de la formation rémunérée

Les formations rémunérées sont mises en place par des organismes publics : collectivités locales, régions, État ou Conseil de l’Europe et sont généralement relayées par le Pôle Emploi. Elles permettent ainsi, à tout âge, de pouvoir changer de métier ou de compléter son parcours professionnel par l’acquisition de compétences supplémentaires.  Le bénéficiaire reçoit, de ce fait, une compensation financière définie par les pouvoirs publics. Celle-ci est adaptée à sa situation personnelle, selon qu’il est, entre autres, demandeur d’emploi ou non, éligible à l’ARE, aux ASS ou au RSA.

À lire également : Reconversion professionnelle sans perte de salaire : quelles sont les aides ?

Différence entre formation rémunérée et formation prise en charge par le CPF
Avant d’aller plus en avant et de parler des dispositifs existants, il est important de comprendre la différence entre une formation rémunérée et une formation prise en charge par le CPF.

La première vous permet de recevoir une indemnité compensatrice ou une indemnité tout au long de vos études, généralement sous forme de versement mensuel. Elle se substitue ainsi à l’allocation chômage et aux autres prestations en découlant, si vous y êtes éligible bien évidemment.

Le compte CPF ne sert, quant à lui, qu’à régler l’organisme de formation. Le montant dont vous disposez est directement versé au prestataire et ne peut, en aucun cas, vous être reversé au titre d’une prise en charge financière quelconque. Il est à noter qu’en cas de formation professionnelle à distance, certains financements ne sont pas possibles. Renseignez-vous bien !

Financement individuel et financement collectif, quelle différence ?

Nous allons voir que le financement individuel d’une formation n’entre pas dans le même cadre de prise en charge qu’un financement collectif.

Rémunération et formation professionnelle individuelle

Si vous désirez faire financer une formation professionnelle individuelle, vous devrez passer par le Pôle Emploi qui pourra, sous certaines conditions, vous octroyer une rémunération.

Vous utiliserez, en complément, votre compte CPF pour le paiement de l’organisme formateur et devrez :

  • demander l’AIF (Aide Individuelle à la Formation) si vous êtes demandeur d’emploi ;
  • signer un contrat de professionnalisation si vous êtes salarié.

Voir le site Mon Compte Formation pour vérifier vos droits CPF

L’aide individuelle à la formation est accordée sous certaines conditions, notamment après validation de son adéquation avec votre projet professionnel de retour à l’emploi. Autrement dit, la formation choisie doit entrer dans le cadre d’une réflexion professionnelle aboutie.

Le contrat de professionnalisation est éligible aux formations à distance que vous pourrez suivre gratuitement tout en conservant votre emploi et votre salaire.

Financement collectif d’une formation rémunérée

Elles vous permettent d’accéder à des formations gratuites tout en conservant votre rémunération ou allocation chômage et aides sociales. Elles sont financées par l’État, le Pôle Emploi, votre région ou les collectivités locales.

Ces formations vous donnent accès à un diplôme des formations diplômantes pouvant aller jusqu’à bac+3 pour celles proposées par Nextformation.

Vous pouvez ainsi suivre une formation rémunérée pour certains métiers où vous pouvez prétendre entre 800 et 2 500 euros par mois selon la spécialisation et le salaire que vous aviez initialement.

Le point sur les rémunérations possibles

Vous pouvez prétendre à plusieurs types de rémunérations (qui ne sont pas un salaire dès lors que l’indemnisation n’est pas versée par votre employeur). Que vous soyez en reconversion professionnelle, en formations diplômantes, votre indemnisation va dépendre de votre âge, du type de formation suivi et du programme de prise en charge.

Le Pôle Emploi propose 6 dispositifs de prise en charge :

  1. ARE-F ou ARE (Allocation de retour à l’emploi Formation) : elle est destinée au public indemnisé par le Pôle Emploi. Elle donne accès aux formations ayant une durée supérieure à 40 heures pour l’ARE-F. Vous pouvez donc vous former durant votre période de chômage sans perdre vos droits. Attention, limitation à 730 jours d’ARE-F si vous avez moins de 53 ans et à 1 095 jours pour les personnes dont l’âge est supérieur à 55 ans.
  2. ASP-F ou ASP (Allocation de sécurisation professionnelle formation) : elle concerne le salarié licencié ayant signé un contrat de sécurisation professionnelle auprès du Pôle Emploi.
  3. ATI-F ou ATI s’adresse aux seuls travailleurs indépendants en cessation d’activité après perte involontaire de leur outil de travail.
  4. ASS-F se met en place après la période d’indemnisation par l’ARE classique. L’ASS (Allocation de solidarité spécifique) prend donc le relais et permet d’indemniser un chômeur en période de formation.
  5. RFPE (Rémunération de formation de Pôle Emploi) : elle est réservée aux publics ne percevant pas d’ARE au 1er jour de la formation agréée. Son montant varie selon la situation personnelle. Un jeune de 17 ans peut prétendre à 200 euros mensuels, là où une personne handicapée pourra recevoir entre 685 et 1 932 euros par mois.
  6. RFF (rémunération de fin de formation) : également appelée R2F, elle permet de percevoir une allocation plafonnée à 685 € par mois (attention, le plafond est de 609 € à Mayotte) entre le moment de la fin des droits ARE et la fin de la formation. Pour y être éligible, vous devez avoir choisi une formation vous orientant vers un métier dont les recrutements sont déficitaires selon la région.

Vous pouvez, bien évidemment, profiter pleinement d’une rémunération lorsque vous entamez un parcours en alternance ou bénéficier d’une rémunération des apprenants de la formation professionnelle (RSFP) versée par le Conseil Régional dont vous dépendez.

Agrément et reconnaissance des formations éligibles à rémunération

Le cadre des formations éligibles à une rémunération est très rigide. Ainsi, pour suivre des cours en reconversion professionnelle ou une formation rémunérée, ceux-ci doivent, soit :

  • être reconnus par le Pôle Emploi ;
  • entrer dans le cadre d’un accord avec votre employeur, comme le PTP (Projet de Transition Professionnelle, anciennement CIF (Congé Individuel à la Formation) qui vous permet de suivre une formation tout en bénéficiant de votre salaire ;
  • être enregistrés au RNCP et faire partie d’un parcours professionnalisant ;
  • intégrer un cursus formateur après la perte involontaire d’un emploi ;
  • faire l’objet d’un accord employeur/salarié/Pôle Emploi.

Si vous êtes bénéficiaire du RSA, vous pouvez également avoir une prise en charge de votre formation tout en poursuivant vos recherches d’emploi. Vous ne perdez ainsi pas vos allocations et bénéficiez, le cas échéant, d’aide à la garde d’enfants, d’une prise en charge de vos déplacements, de votre hébergement et des repas.

Les autres aides à la formation

Des aides ponctuelles peuvent également être versées selon votre situation. Elles ne représentent pas une rémunération à proprement parler, mais peuvent vous aider à accéder à une formation professionnelle pour jeunes ou adultes. On trouve parmi celles-ci :

  • CAF : prise en charge partielle du BAFA pour les jeunes ;
  • Régions : aide à la mobilité, fonds social de formation, etc. ;
  • Missions locales de Pôle Emploi : fonds d’aides aux jeunes ;
  • AGEFIPH : aide financière de remise à niveau pour les personnes handicapées ;
  • Pôle Emploi : aide à la mobilité durant votre période de formation, financement du permis poids lourds, etc.

De nombreuses alternatives à la formation professionnelle existent aujourd’hui, n’hésitez donc pas à vous rapprocher d’organismes de formation qui sont à même de vous indiquer les financements possibles et leurs prises en charge.

Comment financer sa reconversion professionnelle

Pour terminer cet article sur les formations rémunérées, sachez que si vous êtes en dehors d’un parcours Pôle Emploi, certains dispositifs existent néanmoins :

  • le CPF qui vous permet de régler le montant d’une formation à l’aide de votre Compte Personnel de Formation. Il suffit de vous rendre sur le site dédié pour trouver la liste des formations éligibles ;
  • le PTP anciennement CIF qui vous ouvre les portes de la reconversion professionnelle tout en bénéficiant de votre salaire (réservé aux personnes sous statut de salarié) ;
  • l’alternance au sein de votre entreprise par la mise en place d’une reconversion professionnelle sous dispositif Pro-A ;
  • le PDC ou Plan de Développement des Compétences où votre employeur vous permet d’améliorer vos compétences par une action formatrice adaptée à votre métier.

Vous avez envie de changer de métier ? Nextformation vous propose des formations prises en charge selon votre situation personnelle. Voir toutes nos solutions de financements.

Les meilleurs articles

Changer de métier

Comment trouver une formation rémunérée ?

Lire la suite

Changer de métier

Comment choisir son centre de formation pour adultes en IDF ?

Lire la suite

Changer de métier

Les soft skills et mad skills, des atouts pour votre reconversion !

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Comment choisir son centre de formation pour adultes en IDF ?

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Les soft skills et mad skills, des atouts pour votre reconversion !

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Les métiers qui vont recruter le plus en 2023

Lire la suite
Parler avec un conseiller