Pourquoi faut-il faire une formation quand on est un adulte en reconversion ?

Changer de vie professionnelle n’est pas une chose facile lorsque l’on exerce le même métier durant plusieurs années. Les salariés adultes sont parfois confrontés à des conditions professionnelles difficiles ou à une envie de faire évoluer leur situation en entamant un parcours en reconversion professionnelle. Si certains peuvent penser qu’il est possible de changer de travail sans faire une formation, celle-ci devient obligatoire dès lors que l’on change de secteur d’activité.

Qu’est-ce que la reconversion professionnelle ?

Si l’on s’en tient à la définition de la reconversion professionnelle, on peut dire qu’elle consiste à changer de secteur d’activité et de métier au cours de sa carrière. La reconversion passe par une réflexion sur la position actuelle du salarié : poste, rémunération, bien-être au travail, etc., et ses envies et projets personnels.

3 façons de se reconvertir professionnellement

La reconversion professionnelle et le changement de métier passent par 3 niveaux :

  • Un changement de métier ou de secteur professionnel sans formation grâce à des compétences acquises auparavant : ce premier exige souvent une remise à niveau personnelle, le salarié adulte a souvent la capacité de se reconvertir sans aide et sans entamer une démarche longue et pénible par ses compétences acquises précédemment. Il s’agit ici d’une décision personnelle ne demandant pas beaucoup d’effort pour se former.
  • Une formation individuelle suivie de façon autonome proposée par un professionnel du secteur sans passer par un organisme de formation :  ce second cas pour se reconvertir professionnellement fait suivre une formation donnée en ligne ou en présentiel par un professionnel du secteur. Ceci peut laisser penser que le salarié sera à niveau à la fin de sa formation, sous réserve que plusieurs conditions soient réunies comme la reconnaissance de la formation ou une certification validée

Si certains formateurs indépendants répondent à ces critères, tous ne le font pas. Il en résulte souvent une formation plus ou moins efficace et qui ne permet pas de dire que la reconversion professionnelle en tant que telle a réellement eu lieu.

  • Une formation professionnelle diplômante et reconnue dans un centre de formation agréé : le salarié entre ici dans un véritable cursus de reconversion professionnelle. En choisissant un centre de formation agréé, il est certain d’avoir face à lui des professionnels connaissant :
    • le secteur d’activité ;
    • les attentes des entreprises et le type de poste recherché ;
    • la connaissance du terrain pour une insertion facilitée ;
    • la procédure particulière exigée aux formateurs en reconversion professionnelle.

Cela lui permet ainsi de finaliser une formation adaptée au marché du travail, répondant aux exigences parfois pointues d’une profession. De plus, choisir un centre de formation agréé pour sa reconversion est aussi la quasi-certitude d’avoir une prise en charge financière de celle-ci par son compte CPF (si éligible).

Pourquoi choisir un centre de formation agréé ?

La reconversion professionnelle implique, la plupart du temps, un changement radical de profession. Si le salarié candidat ayant un nouveau projet de vie cherche à se former de façon approfondie et surtout professionnelle dans le but de trouver un nouvel emploi, le centre de formation agréé est à même de lui donner toutes les chances d’une réinsertion réussie.

Les conseils pour bien choisir sa formation

Il est tout à fait possible de reprendre une ancienne activité ou de se lancer dans un nouveau métier dès lors que l’on a bien réfléchi à sa future orientation. Il faut ainsi prendre en compte les débouchés du secteur et la compatibilité de ce nouveau métier avec la vie personnelle.

Il est ainsi possible de se former dans des secteurs actuellement porteurs comme les métiers :

  • du secrétariat et de l’assistanat qui gardent toujours un niveau d’embauche plus que satisfaisant ;
  • du digital qui sont en plein essor : développeur informatique, technicien réseau, etc. ;
  • de la communication qui, par le marketing digital, offrent de nombreux postes à pourvoir ;
  • du graphisme et du design qui ouvrent les portes de la communication par l’image ;
  • de la comptabilité et de la gestion qui recrutent des techniciens aguerris ;
  • des ressources humaines et du management si l’on aime la gestion du personnel ;
  • de la négociation et de la vente qui accompagnent l’entreprise dans son développement.

L’ensemble de ces formations ouvrent la possibilité d’une prise en charge et dispensent des formations de qualité à condition que le centre de formation propose des formations éligibles aux aides. Par exemple, en choisissant de vous former avec Nextformation, vous avez la possibilité de bénéficiez d’aides comme le CPF, le dispositif Pro-A, l’aide individuelle à la formation etc.

Découvrez comment financer votre formation.

Réfléchir à une formation et faire un bilan de compétences

Un centre de formation agréé accompagne le salarié tout au long de son cursus de réinsertion. Le salarié a la possibilité de réaliser, en amont, un bilan de compétence auprès de nombreux organismes, dont le Pôle Emploi, afin de :

  • trouver les idées de reconversion ;
  • valider un projet ;
  • vérifier ses capacités et ses compétences.

Ce bilan permet de valider ensuite la formation choisie, d’en tirer le meilleur et de faire son choix sans risquer de se tromper.

Le contenu d’une formation en reconversion professionnelle

Les centres de formation agréés répondent à de nombreux critères de sélection comme la création d’un livret pédagogique ou la mise en place d’une formation progressive adaptée au niveau du salarié en reconversion.

En essayant de se former seul, il est difficile de bénéficier d’assistance sur un point particulier de la formation et surtout, d’avoir une qualification validée à présenter aux entreprises démarchées.

Choisir une formation et la financer par le compte CPF

Le choix d’un organisme de formation agréé est donc indispensable pour bénéficier du financement que permet le compte CPF.

Pour bien comprendre son fonctionnement, sachez que celui-ci est alimenté chaque année à hauteur de 500 euros dès lors que l’on est salarié ou indépendant. Il est plafonné à 5 000 euros. L’autorisation de l’employeur n’est pas obligatoire si la formation a lieu en dehors des heures de travail, mais le devient si la formation a lieu durant celles-ci. De plus, une formation de moins de 6 mois se déroulant pendant les heures de travail, oblige le salarié à prévenir son employeur 2 mois avant le début de celle-ci.

Pour plus d’informations, nous vous conseillons de contacter directement nos conseillers pédagogiques.

Les meilleurs articles

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

4 min

Changer de métier

Pourquoi choisir un métier d’employé administratif ?

Lire la suite
5 min

Changer de métier

Comment se reconvertir quand on est en CDI ?

Lire la suite
4 min

Changer de métier

Reconversion professionnelle : Se faire aider par un coach ?

Lire la suite
Parler avec un conseiller