Comprendre les compétences clés attendues pour son projet de reconversion pro

Faites-vous partie des 90 % de Français actifs qui souhaitent changer de vie professionnelle ? Avec la crise sanitaire, le nombre d’adultes qui envisagent ou ont entamé des démarches pour se réorienter a considérablement augmenté. Cependant, il n’est pas évident de choisir sa nouvelle profession. Si les compétences techniques à acquérir sont plutôt faciles à identifier, les gestes métiers et compétences transversales à maîtriser sont eux beaucoup plus flous. Les stages d’observation et de découverte d’un emploi sont rarement accessibles lorsqu’on est déjà en poste… C’est pourquoi, afin de permettre aux personnes qui ont un projet de reconversion de bien connaître leur futur secteur d’activité, l’organisme gouvernemental France stratégies a publié une cartographie des compétences clés par métier. Cette enquête détaillée liste les savoir-faire techniques, mais aussi transversaux entre les emplois, les conditions de travail et les domaines porteurs. Voici l’essentiel à retenir pour réussir son projet de reconversion pro !

Les compétences requises par métier 

Les compétences requises pour exercer un nouveau métier englobent à la fois des savoir-faire techniques généralement présents sur les fiches de poste ainsi que les conditions de travail réelles qui proviennent de l’expérience et des témoignages d’actifs occupant ces emplois.

Consulter la liste des compétences techniques de son futur métier

Pour obtenir une liste détaillée des savoir-faire techniques requis dans son nouvel emploi, le plus simple est de consulter directement le répertoire opérationnel des métiers (ROME) de Pôle emploi. Organisé en diverses fiches métiers, il permet de mieux connaître chaque profession grâce à :

  • la définition du métier et ses différentes appellations ;
  • les compétences de bases requises ;
  • les savoir-faire spécifiques ;
  • les certifications France Compétences associées au métier ;
  • les conditions d’accès à l’emploi (diplôme, formation, etc.) ;
  • les modalités d’exercice de l’activité (saisonnalité, horaires, etc.) ;
  • les structures et environnements de travail.

Connaître les conditions de travail réelles dans sa future profession

Une fois que vous aurez identifié les compétences techniques, il reste à voir comment elles sont réellement mises en application et exploitées dans votre futur métier. Pour cela, le plus efficace est d’échanger directement avec des professionnels de ce secteur pour comprendre leurs missions, responsabilités, journées types, etc.

Oui, mais comment faire lorsqu’on n’a pas de réseau ou de connaissance travaillant dans le métier visé ? Pour vous aider, chez Nextformation, centre spécialisé dans la formation pour adultes en reconversion et évolution professionnelle, nous avons élaboré plusieurs fiches métiers. Ces fiches reprennent les compétences attendues dans chaque profession, mais aussi :

  • les témoignages de professionnel en activité ;
  • les plus et les moins du métier visé ;
  • les employeurs potentiels ;
  • la rémunération ;
  • les évolutions de carrières envisageables.

Découvrez toutes les fiches métiers Nextformation

Les compétences transversales à valoriser lorsqu’on change de métier

Les compétences transversales désignent les savoir-faire qui sont transférables et exploitables dans plusieurs activités. L’étude de France Stratégie les regroupe en 2 grandes catégories : les compétences comportementales et celles organisationnelles, c’est-à-dire liées aux modalités d’organisation du travail.

Identifier ses compétences comportementales 

Les compétences comportementales sont généralement des qualités personnelles innées aussi appelées soft skills qui ont un intérêt en milieu professionnel. Dans la majorité des professions des soft skills sont d’ailleurs indispensables pour mettre en œuvre les compétences disciplinaires et ils sont désormais intégrés dans le référentiel ROME.

Voici quelques exemples de compétences comportementales recherchées dans de multiples activités :

  • un bon sens du relationnel et de la communication ;
  • la capacité à gérer son stress ;
  • de l’empathie et une capacité d’écoute.

Pour réussir son projet de reconversion, il est donc indispensable d’identifier et de valoriser vos propres soft skills, car ils pourront très certainement être utilisés dans vos prochaines activités et intéresser les recruteurs !

Selon l’enquête, la reconnaissance des soft skills est également nécessaire pour accompagner les actifs dans leur reconversion et renforcer la mobilité professionnelle. Chez Nextformation, tous nos programmes sont conçus pour vous permettre d’acquérir des compétences techniques, mais aussi de développer et mettre en valeur vos capacités comportementales. 

Découvrez nos formations métiers 

Connaître ses compétences organisationnelles

Les compétences organisationnelles sont aussi des qualités personnelles. Mais à la différence des compétences comportementales, elles ne sont pas innées, mais se sont développées suite à différentes expériences professionnelles. Là aussi, ces soft skills organisationnels sont des atouts pour une reconversion, car ils constituent des savoir-être recherchés dans de multiples secteurs.

Des exemples de compétences organisationnelles sont :

  • la capacité à encadrer et superviser des équipes ;
  • la gestion de risque qualité ou financier ;
  • la faculté d’apprendre et de former en continu ;
  • la capacité à gérer les charges émotionnelles (en particulier dans le domaine de l’assistance et du soin) ;
  • la maîtrise des outils informatiques, quasiment incontournables dans toutes les professions.

Les compétences clés les plus recherchées dans les projets de reconversion

En listant les compétences techniques et transversales attendues par métier, l’étude de France Stratégie fait aussi ressortir celles qui sont le plus recherchées sur le marché de l’emploi. Ces expertises et savoir-faire sont logiquement associés à des secteurs fortement créateurs d’emploi : le soin et le service à la personne, la vente et l’informatique. 

Les compétences attendues dans l’informatique

Si vous envisagez une reconversion dans l’informatique, voici la liste des 3 compétences clés attendues dans l’IT : 

  • la conception et l’exploitation de systèmes d’information ;
  • l’usage et le paramétrage de logiciels ; 
  • les installations d’équipement informatique et la gestion du réseau.

Ces compétences sont issues du référentiel ROME, mais aussi des enquêtes sur les conditions de travail de la Dares et PIAAC de l’OCDE. Pour être mises en œuvre, elles impliquent aussi de posséder certains soft skill comme la capacité à travailler en équipe, l’empathie pour prendre en compte les besoins des utilisateurs, et la rigueur pour mener à bien des missions en respectant les délais et règles de cybersécurité.  

Découvrez nos formations en Informatique, développement et réseaux

Les compétences indispensables dans les métiers de l’accompagnement et du soin

Les métiers de l’accompagnement et du soin regroupent les professions d’assistanat comme les auxiliaires de vie ou les assistantes de vie aux familles ainsi que les emplois plus médicalisés comme ceux d’aide-soignant ou d’infirmier. Tous reposent sur des savoir-faire techniques tels que :

  • la connaissance de la réglementation sanitaire et des règles d’hygiène ;
  • l’assistance et le soin aux personnes fragiles ;
  • la maîtrise des techniques et appareils médicaux ;
  • de l’expérience en entretien de locaux.

Ces compétences sont transférables entre les différents métiers du soin et de l’accompagnement, car ils reposent sur des soft skills communs comme la patience, la bienveillance et la capacité à gérer les charges émotionnelles.

Découvrez nos formations en secrétariat et assistanat

Les compétences clés dans la vente

Les compétences indispensables pour se reconvertir dans la vente sont :

  • l’élaboration de stratégie de commercialisation ;
  • la maîtrise des techniques de négociation ;
  • la gestion des processus de ventes (approvisionnement, commandes, facturations, etc.) ;
  • le suivi de la relation client.

Là aussi, ces compétences sont transférables entre les différents métiers du commerce tels que les technico-commerciaux ou les chargés de publicité. Elles reposent sur des qualités personnelles liées au relationnel comme un excellent sens de la communication, une force de persuasion, etc.

Découvrez nos formations en commerce, négociation et vente

Quel que soit le secteur, le bilan principal de l’enquête de France Stratégie est que l’apprentissage tout au long de la vie est fondamental pour favoriser les reconversions. Cette formation continue permet d’acquérir des compétences techniques, mais également de développer des savoir-faire transversaux pour renforcer la mobilité.

Si vous vous interrogez encore sur les savoir-faire à valoriser pour votre projet de réorientation, n’hésitez pas à contacter nos conseillers pédagogiques. Ils pourront vous apporter des conseils personnalisés et vous proposeront des cursus adaptés en fonction de votre parcours et de votre projet de reconversion professionnelle !

Contactez nos conseillers pédagogiques

Les meilleurs articles

Changer de métier

Les métiers de la comptabilité : 30 000 postes à pourvoir d’ici 2025

Lire la suite

Changer de métier

Les 5 raisons de se former à la comptabilité en 2023

Lire la suite

Changer de métier

Décrocher facilement un métier sans diplôme et dans un secteur porteur !

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

1 min

Changer de métier

Les métiers de la comptabilité : 30 000 postes à pourvoir d’ici 2025

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Les 5 raisons de se former à la comptabilité en 2023

Lire la suite
1 min

Changer de métier

Décrocher facilement un métier sans diplôme et dans un secteur porteur !

Lire la suite
Parler avec un conseiller