Top 7 des métiers de la petite enfance bien payés

Vous envisagez une reconversion professionnelle ou une formation diplômante dans les métiers de la petite enfance ? Pourquoi ne pas vous intéresser au CAP AEPE, le CAP d’Accompagnant éducatif petite enfance ? Professionnel de l’éducation des jeunes enfants, vous participez au développement social et émotionnel de la vie des petits. Découvrons les 7 métiers de la petite enfance les mieux payés pour un épanouissement personnel idéal au travail.

Le point sur le CAP AEPE et les métiers de la petite enfance

Avant tout, sachez que le CAP AEPE a remplacé l’ancien CAP Petite enfance. Plus complet, il intègre de nouvelles notions d’accompagnement des jeunes enfants et est orienté vers une évolution de carrière plus facilement accessible qu’auparavant. Le secteur de la petite enfance possède l’avantage de proposer de multiples métiers de niveau d’études différents, mais qui ont tous pour vocation d’accompagner le jeune public. D’agent de crèche en passant par le poste de directeur ou celui d’assistant maternel ou auxiliaire de puériculture, arrêtons-nous sur les métiers de la petite enfance.

Métiers de la petite enfance et offres d’emploi 

Le secteur recrute ! Une crèche sur deux est à la recherche d’un salarié diplômé en petite enfance et ce sont plus de 400 000 professionnels qui s’occupent de nos chers petits. Les parents ont le choix entre un mode de garde d’enfant chez une assistante maternelle ou en centre d’accueil privé ou public. Cependant, nombreux sont ceux qui peinent à trouver un moyen de garde pour leur enfant. Avec une prévision de 200 000 nouvelles places d’accueil créées d’ici 2030 et des départs à la retraite de nombreux assistants maternels, le métier va continuer ses nombreux recrutements et anticiper les phases d’embauches dès maintenant. 

Les 7 métiers de la petite enfance les mieux payés 

Les meilleurs salaires des métiers de la petite enfanceSalaire brut en début de carrièreSalaire brut en fin de carrière
Auxiliaire de crèche1 500 – 1800 euros1 800 – 2 200 euros
ATSEM1 500 – 1800 euros1 800 – 2 000 euros
Auxiliaire de puériculture1 500 – 1 800 euros2 000 – 2 300 euros
Éducateur de jeunes enfants1 600 – 1 900 euros2 200 – 2 800 euros
Infirmier en puériculture1 800 – 2  200 euros2 500 – 3 200 euros
Directeur de crèche2 000 – 2 500 euros 3 000 – 4 000 euros
Assistant maternel agréé3.59 euros brut de l’heureSupplément pour heures supplémentaires selon le contrat

Auxiliaire de crèche ou agent de crèche 

C’est en général la personne qui prend en charge l’enfant à son arrivée en crèche familiale ou collective. L’agent de crèche assiste les membres de l’équipe éducative par une présence régulière et une participation à l’accueil de l’enfant, son alimentation, sa mise à la sieste et ses soins. L’auxiliaire de crèche est également présent lors des sessions d’animation participant au développement et à la psychomotricité de l’enfant. Il peut encore prendre part aux réunions de service lors de la préparation d’ateliers. 

Son lieu de travail est une crèche collective ou familiale. Son salaire brut mensuel se situe entre 1 500 et 1 800 euros brut en début de carrière et peut atteindre 1 800 à 2 200 euros.

ATSEM 

Bien connu des écoliers, l’ATSEM pour Agent territorial spécialisé des écoles maternelles seconde la maîtresse. La mission de l’ATSEM a pour vocation d’assister l’enseignant au quotidien dans l’organisation des activités ludiques et éducatives de la classe, de participer à l’encadrement des enfants et à leur accueil, et à assurer l’entretien des locaux. Il est souvent le réconfort bien apprécié des tout-petits après la séparation des parents lors de leur rentrée en classe maternelle.

Son salaire brut mensuel est identique à celui de l’auxiliaire de crèche ou agent de crèche et est d’environ 1 500 à   €.

Auxiliaire de puériculture

Ce professionnel de la petite enfance est diplômé d’un CAP AEPE. L’auxiliaire de puériculture est présent auprès des enfants et les accompagne dans les soins du quotidien, leur alimentation et leur hygiène. Il participe également à leur développement et est un soutien très apprécié des parents. 

L’auxiliaire de puériculture intervient dans différentes structures :

  • crèches et les établissements d’accueil du jeune enfant ;
  • instituts médicaux éducatifs ;
  • PMI, Centre de Protection Maternelle et Infantile ; 
  • maternités ;
  • services hospitaliers de chirurgie pédiatrique et néonatologie ;
  • pouponnières sous la responsabilité de l’ASE, l’aide sociale à l’enfance.

L’auxiliaire de puériculture accompagne ainsi les enfants et les jeunes de 0 à 18 ans. Il peut également être spécialisé dans la gestion du handicap, des maladies infantiles ou du risque d’exclusion.

Ce professionnel de la petite enfance peut prétendre à un salaire moyen brut mensuel en début de carrière de 1 500 à 1 800 € pour atteindre environ 2 000 à 2 300 € en fin de carrière.

Éducateur de jeunes enfants

L’éducateur de jeunes enfants entre 0 et 7 ans est un professionnel spécialisé dans l’accompagnement des enfants et de leur famille. Il est considéré comme un travailleur social puisqu’il intervient à la fois dans une démarche éducative et sociale, tout en assurant le lien existant avec la famille.

Ces attributions consistent à assurer le bien-être, l’épanouissement et l’autonomie de chaque enfant qui lui est confié. Il travaille donc en compagnie de l’équipe d’éducateurs au développement de la motricité, à la valorisation des relations affectives et cognitives, au développement du langage. Son accompagnement contribue ainsi à l’éveil des enfants, à la socialisation et à l’intégration sociale, notamment dans le cadre de milieux défavorisés. 

L’éducateur de jeunes enfants intervient au sein de collectivités locales et d’associations reconnues d’utilité publique. Il peut également travailler au sein de la fonction publique d’État, hospitalière et territoriale tels les crèches collectives, centre de loisirs et centre de vacances. Des recrutements sont également possibles en établissement d’accueil mère enfant, IME, CMPP, pouponnière ainsi qu’en maison d’enfants à caractère social.

Son salaire moyen brut mensuel est de 1 600 à 1 900 € brut en début de carrière. Son évolution professionnelle lui permet d’atteindre environ 2 200 à 2 800 € en fin de carrière.

Infirmier en puériculture 

L’infirmier est titulaire d’un diplôme d’État. Il s’est ensuite spécialisé en puériculture et donc habilité à prodiguer des soins infirmiers aux enfants et aux nourrissons. Il exerce généralement en milieu hospitalier, en service de pédiatrie ou maternité et peut également intervenir dans des structures dédiées à la petite enfance où son rôle est d’accompagner le suivi de l’état de santé et du développement des plus petits.

Ce professionnel de la petite enfance perçoit un salaire moyen brut mensuel entre 1 800 et 2 200 € en début de carrière. Il perçoit habituellement entre 2 500 et 3 200 € brut mensuel en fin de carrière. 

Directeur de crèche

Comme son nom l’indique, le directeur de crèche a en charge la gestion globale de l’établissement d’accueil des tout-petits. Il s’occupe de la gestion administrative et du personnel, de l’organisation pédagogique des activités proposées. Il joue également un rôle important dans l’accompagnement des familles en relation avec la santé et le développement de leurs enfants. Il garantit ainsi un environnement sécurisé tant pour ses équipes d’auxiliaires de crèche ou auxiliaires de puériculture que pour les petits dont il a la responsabilité. 

Son salaire moyen brut mensuel est compris entre 2000 et 2500 €. Il peut prétendre à un salaire brut entre 3 000 et 4 000 € en fin de carrière.

Assistant maternel agréé 

L‘assistant maternel agréé reçoit l’enfant à son domicile, mais peut également se rendre dans une structure comme une maison maternelle. Il prend en charge les enfants de 0 à 3 ans et assure également un accueil périscolaire dès l’entrée de l’enfant en maternelle. Le rôle de l’assistant maternel et de veiller aux soins à l’éveil et au développement de l’enfant qui lui est confié. Il sert également de relais entre les parents et l’enfant en cas de besoin spécifique.

Le salaire de l’assistant maternel est généralement un montant horaire brut qui peut être majoré lors de l’accueil d’un enfant en situation de handicap. Il est à noter que l’assistant maternel doit être agréé par le département après avoir suivi une formation dédiée à l’accueil des tout-petits.

Les meilleurs articles

Booster ma carrière

Profitez des JO pour faire financer votre projet de formation

Lire la suite

Booster ma carrière

Top 7 des métiers de la petite enfance bien payés

Lire la suite

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui payent le mieux en 2024

Lire la suite

Parler avec un conseiller

Nous sommes là pour répondre à vos questions et vous guider dans votre projet de formation.

Être recontacté

Articles recommandés :

1 min

Booster ma carrière

Profitez des JO pour faire financer votre projet de formation

Lire la suite
5 min

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui payent le mieux en 2024

Lire la suite
5 min

Booster ma carrière

Les 7 métiers d’accueil qui recrutent le plus

Lire la suite
Parler avec un conseiller